Free pdf La Migration des symbolesAuthor Eug ne Goblet d Alviella – Hometrainer-tests.de

Les hommes, pour se communiquer leurs pens es, s adressent tant t l oreille, par la parole, le chant, la musique, tant t la vue par le geste, le dessin et, en g n ral, par toutes les manifestations des arts plastiques, y compris l criture Ces modes d expression peuvent avoir un caract re imitatif, comme l onomatop e qui sert au sauvage pour d crire un animal par le cri, ou comme la photographie, qui aide le civilis se figurer un personnage c l bre Mais, m me alors, ils ont une port e symbolique, en ce qu ils rappellent seulement certains traits de l original et que c est l imagination ou la m moire de faire le reste On pourrait d finir le symbole une repr sentation qui ne vise pas tre une reproduction La reproduction suppose que le signe repr sentatif est identique ou du moins semblable l objet repr sent le symbolisme exige uniquement que l un puisse rappeler l autre, par une association d id es naturelle ou convenue En ce sens, il n y a rien qui ne puisse fournir la mati re d un symbole Nous vivons au milieu de repr sentations symboliques, depuis le drapeau qui flotte sur nos monuments jusqu au billet de banque qui se trouve dans notre coffre fort Le symbolisme se m le toute notre vie intellectuelle et sociale, depuis les poign es de main que nous distribuons au matin jusqu aux applaudissements dont nous gratifions l acteur du soir Les arts ne font que du symbolisme, alors m me qu ils pr tendent s en tenir l imitation servile de la nature C est en symboles que nous parlons, que nous crivons, et m me que nous pensons, s il faut en croire les syst mes philosophiques qui se fondent sur notre impuissance saisir la r alit des chosesEug ne F licien Albert Goblet d Alviella est un homme politique belge et professeur d histoire des religions l ULB, membre du parti lib ral Il est le fils de Louis Goblet et le petit fils du g n ral Albert Goblet d Alviella


1 thoughts on “La Migration des symboles